Je ne parlerai pas du dernier discours de Jacques Chirac

France-Info, en fidèle transcripteur des messages présidentiels, a retenu « qu’il fallait soutenir l’équipe de France ». En effet, il n’y avait pas autre chose à retenir.


Il paraît que les capacités d’habituation des personnes est très grand. On oublie la pénibilité d’un évènement au fur et à mesure où il devient régulier.

En l’espace d’un an, les Français ont vécu en accéléré. Ils ont voté NON à la constitution européenne, malheureusement, parfois avec la même force que s’ils disaient NON à Jacques Chirac lui-même, ils ont vu leur patrimoine national, les auto-routes, bradé à perte pour payer les intérêts de la dette, ils ont vu brûler les agglomérations urbaines pendant trois semaines (la dernière grande émeute à Vaux-en-Velin en 1993 qui avait duré trois jours et trois nuits reste encore un souvenir traumatisant), puis ils ont enchaîné avec trois mois de crise et de grèves anti-CPE.

Ils souffrent enfin d’un brouillard tenace qui leur tient lieu de confiance en l’avenir. Le Président de la République avait pourtant de quoi discuter avec ses concitoyens.

Heureusement, on est entrés en campagne.

1 comment to Je ne parlerai pas du dernier discours de Jacques Chirac

  • Cratyle

    Bonjour et bienvenue sur la Toile.

    Je suis un adhérent UDF du Xème arrondissement.
    Je référence votre blog sur le mien; puis-je vous demander d’en faire autant sur le vôtre? Nom de mon blog politique: Carnets de l’éclusier
    Lien: carnetsdeleclusier.hautet…
    Bonne chance pour vos combats et longue vie à ce blog.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>