L'arroseur arrosé

Sur le papier c’est une très bonne idée, dans les faits, c’est l’effet combattu qui est renforcé. En voulant occuper le terrain idéologique de l’extrême droite : Insécurité, Immigration, Identité, Nicolas Sarkozy a permis le maintien du FN dans 12 régions.


Eric Besson a beau dire que le score 2010 du FN (11,4 %) est inférieur à celui de 2004 (14,7 %), il reste à l’esprit de tous que le débat national sur l’identité a favorisé le vote frontiste. En voulant obtenir le plus haut score possible au premier tour, l’UMP sarkozyste s’est privée de réserves de voix et n’arrivera certainement qu’à gagner une seule région sur les 22 de France métropolitaine. (Rappel du premier tour 2004 : PS 37 % et UMP 34 %, rappel du premier tour 2010 : PS 29 % et UMP 26 %).

Les régionales marquent l’essoufflement de la tactique sarkozyste qui avait payé en 2007 : prendre les voix du FN par un positionnement sécuritaire et clivant sur les origines des Français et arriver en tête du premier tour par l’instauration d’un grand parti unique. Elles marquent aussi le décor des forces en présence pour la course à l’Elysée. La clé de l’alternance, comme je l’écrivais à l’automne, est bien dans les mains du PS, mais Europe Ecologie, qui un temps avait caressé l’idée de changer l’équilibre dans les forces d’opposition, détient celle de la dynamique du premier tour. Plus que jamais des primaires ouvertes entre PS, FdG et EE pour désigner le candidat s’imposent dans toute leur utilité. La proposition de Daniel Cohn-Bendit de voter pour le candidat et pour le projet séparément me semble vraiment utile pour donner toutes ses chances à l’alternance.

Pendant ce temps de campagne, j’ai été extrêmement occupée par une activité professionnelle redoublée, deux grands projets événementiels devant aboutir successivement les 12 et 18 mars. Tout s’est bien passé et je réintègre mes activités politiques avec un grand enthousiasme. Je garde à l’esprit que la refonte territoriale écrite par l’UMP, non seulement favorise sans vergogne un découpage des circonscriptions législatives majoritaires pour la droite, mais en plus instaure le cumul des mandats national/régional tout en bétonnant le bipartisme.

En un mot, à partir de 2014, et au fil des élections ultérieures, sauf revirement de situation, le paysage politique français ne sera constitué que de deux blocs. Tout autre parti, s’il veut avoir des élus, devra faire alliance dès le premier tour avec l’un de ces deux blocs. Sarkozy impose donc, par la Loi, à son opposition, de faire ce qu’il a fait avec l’UMP. Cela enterre définitivement l’historique « ni droite ni gauche » sur lequel François Bayrou avait construit son succès en 2007. Mais cela fragilise aussi l’UMP elle-même, car le bloc de gauche pourrait s’avérer durablement majoritaire et dans ce cas, l’UMP, qui va subir l’éclatement de l’intérieur avec Dominique de Villepin et Hervé Morin, ne disposerait plus de la légitimité de représenter le centre-droit et d’arroseur, serait à nouveau arrosée.

4 comments to L'arroseur arrosé

  • JCGB

    Elections régionales 2010 : je n’ai pas encore vu un "questionnement" autour des résultats du MoDem aux régionales…

  • Christelle de Crémiers

    Pour le résultat du Modem du dimanche 14 mars, l’heure n’est plus au questionnement. Ma candidature en septembre 2008 pour la présidence de Paris face à Marielle de Sarnez s’inscrivait déjà dans le refus de la stratégie des municipales parisiennes qui avaient vu les 513 candidats du Modem avec près de 10 % ne pas avoir d’élus. Cette stratégie a été reproduite au niveau national aux régionales avec, en plus, un score encore affaibli. François Bayrou souhaite se présenter à la présidentielle et il le fera sans parti. Il ne reste plus aucune question en suspens…

  • JCGB

    – Merci ! Nous savons depuis toujours que "F. Bayrou souhaite se présenter à la présidentielle". Mais ce que nous ne savions pas, est qu’"il le fera sans parti.". Il aurait pu se contenter d’un club de supporters…

    P.S.: je partage votre avis le "ni ni" n’est pas réaliste en scrutin majoritaire à deux tours.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>