Du courage des réformes

Le sens du mot « courage » appliqué à l’action politique a été dévoyé. Il devait s’appliquer à une action politique qui défende les faibles contre les forts, il n’est employé que pour des politiques qui rendent les faibles encore plus fragiles. Il est devenu synonyme de réformes douloureuses pour les peuples, de réformes impopulaires,

[. . .] Lire la suite →